Biarritz : le comité des fêtes de La Négresse renonce à son logo dans un souci d’apaisement

Sud Ouest – 12/07/2022

L’association Mémoires et Partages a obtenu l’abandon du logo du comité des fêtes de Biarritz, jugé discriminant tout comme le nom de ce quartier de la cité balnéaire

Le comité du quartier la Négresse de Biarritz a écrit à l’avocat de l’association Mémoires et Partages, engagée dans un mouvement pour faire changer le nom du quartier, qu’il n’utiliserait plus son logo, caricature d’une femme noire. Celui-ci avait déclenché en 2015 une polémique nationale. Mémoires et Partages voit là « une victoire que nous devons à la conscience grandissante des agressions racistes sur l’espace public ».

Lire l’article

  Juil 12, 2022  Lire la suite

Éoliennes : de nouveaux soupçons de pollution volontaire en baie de Saint-Brieuc

Mediapart – 11/07/2022

Les avocats du Comité des pêches des Côtes-d’Armor viennent de faire un signalement au parquet de Brest. Sur la foi de vidéos réalisées par un lanceur d’alerte, ils soupçonnent le navire qui réalise les forages en baie de Saint-Brieuc pour la construction des éoliennes d’effectuer des rejets toxiques en mer, ce que conteste l’entreprise.

> Lire l’article 

  Juil 11, 2022  Lire la suite

Immobilier de luxe : comment la France attire l’argent douteux du monde entier

L’Obs – 07/07/2022

Plus de soixante personnalités étrangères, chefs d’Etat, ministres ou hommes d’affaires controversés, ont investi des centaines de millions d’euros en France pour acheter des maisons ou des appartements de luxe. “L’Obs”, associé à un collectif de journalistes indépendants, dévoile l’ampleur du phénomène, sur lequel plane de forts soupçons de blanchiment d’argent sale. Sous le regard plus que passif des notaires et des autorités. Révélations.

> Lire l’article 

  Juil 07, 2022  Lire la suite

L’avocat français d’une banque africaine condamné pour diffamation envers une ONG qui avait aidé des lanceurs d’alerte

Libération – 28/06/2022

Défenseur de la filiale congolaise de la banque camerounaise Afriland First Bank, Eric Moutet a été condamné en France pour avoir diffamé l’ONG Pplaaf qui avait aidé deux lanceurs d’alerte congolais. Ces derniers, anciens salariés de la banque, avaient dénoncé les manœuvres d’un affairiste israélien. Condamnés à mort dans leur pays, ils sont réfugiés en France.

> Lire l’article 

  Juin 28, 2022  Lire la suite